UN PEU D'HISTOIRE


La station de radio CKCV a vu le jour
le 5 juillet 1926.
Les lettres d'appel CV sont pour
Charles-A. Vandry,
le premier propriétaire de la station.
Le premier studio de CKCV, aménagé de façon
rudimentaire,
était situé dans une résidence privée
de la rue Marguerite-Bourgeoys,
dans le quartier Saint-Sacrement, à Québec.
L'émetteur était dans la cour arrière.
À cette époque, CKCV partageait sa fréquence
avec sa concurrente, CHRC,
ainsi qu'une station anglophone américaine.
Chacune avait ses propres heures de
diffusion dans la journée.


Après des débuts bien modestes,
CKCV déménage ses pénates dans la basse-ville,
sur la rue Saint-Joseph, au deuxième étage
du Cinéma de Paris,
qui deviendra plus tard le Cinéma Pigalle.
Mais c'est dans le grenier du Capitole,
à partir de 1935, que CKCV,
la station du Carré d'Youville,
connaîtra ses plus grandes heures de gloire.


39 ans plus tard, le 1er mai 1974,
elle déménage une dernière fois au 21e étage
de l'édifice de la Banque de Montréal,
toujours à la Place d'Youville,
jusqu'à sa fermeture, le 21 septembre 1990,
après presque 65 ans d'existence.


Au fil des ans,
des centaines d'employés de CKCV
ont façonné la vie sociale, politique, culturelle
et sportive de la vieille Capitale.
CKCV a été une école,
un tremplin pour une foule de communicateurs
et d'artisans de notre milieu et son riche passé
lui a fourni l'occasion exceptionnelle
de mettre en valeur de grands talents.


Et oui, déjà quinze ans… CKCV,
une station qui a joué un rôle marquant
dans la vie sociale, culturelle et sportive de Québec
quittait les ondes, pour le moins rapidement..,
en 1990 et ce, après soixante-quatre années d'existence.
Un brin de regret, certes, mais quelle
" école " pour tant de communicateurs et autres artisans !
Un brin de nostalgie, certes…et pourquoi pas ?
       Jean Lesage                         Réal Caouette                Gilles Lamontagne             Jean Drapeau et Fernand Audet